Partager

Outreau, la métamorphose du quartier de la Tour du Renard

22 mars 2021


Outreau, la métamorphose du quartier de la Tour du Renard

Le premier coup de pelle a été donné au bâtiment les Alouettes

La ville d’Outreau, l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine (ANRU), Pas-de-Calais habitat et les partenaires du projet de renouvellement urbain ont lancé la démolition du bâtiment Les Alouettes mercredi 17 mars après-midi.

Ce projet déjà évoqué en 1991 par Jean-Marie François, ancien Maire d’Outreau, a d’abord été porté par Thérèse Guilbert au cours de sa mandature, pour être accepté ensuite par l’ANRU.

A ce sujet, Dominique Consille, Sous-Préfète de Boulogne-sur-Mer, de remarquer : « Je sais la ténacité qu’il faut aux élus pour mener à bien ces projets ambitieux ».

Sébastien Chochois, maire d’Outreau, a donc repris le pilotage de ce projet de reconstruction ambitieux.

Il n’a pas manqué d’interpeller l’ensemble des partenaires en présence en les exhortant à agir ensemble : « Mes chers collègues, allons-y. Faisons l’Histoire avec émotion, mais sereinement et avec abnégation ».

 

Un quartier à réinventer

Les 7 immeubles de la Tour du renard, construits en 1958, autrefois fonctionnels et modernes, ne répondaient plus aux critères et aux normes de qualité actuels. Pas-de-Calais habitat et la ville d’Outreau ont alors décidé ensemble de monter un programme de renouvellement urbain avec démolition-reconstruction sur le site, et sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Boulonnais.

« Il ne faut pas simplement réinventer la ville, mais il faut, à partir du logement social, réinventer l’aménagement du territoire «  Jean-Louis Cottigny, Président de Pas-de-Calais habitat

La 1ère phase de démolition concerne les immeubles Alouettes, Fauvettes, Rossignols soit 119 logements. 

Le nouveau quartier sera moins dense, avec seulement 85 logements dont 47 maisons en accession, et proposera une offre locative de qualité, économe en énergie, avec une architecture renouvelée et un environnement paysager et végétalisé. Pour la reconstruction, la diversité de l’habitat et la mixité fonctionnelle seront privilégiées. Un équipement public innovant accueillera les habitants du quartier et favorisera l’émergence d’initiatives citoyennes.

Selon Nicolas Grivel, Directeur général de l’ANRU : « On oublie souvent l’histoire positive, forte et très riche de ces quartiers populaires.«  La mémoire collective du quartier est à présent à poursuivre tout au long de la reconstruction, et avec le nouveau quartier qui en résultera.

 

 

Jean-Louis Cottigny, Président de Pas-de-Calais habitat, lance officiellement la déconstruction en présence de (de gauche à droite) Frédéric Cuvillier, Président de la Communauté d’Agglomération du Boulonnais, Sébastien Chochois, Maire d’Outreau, Nicolas Grivel, Directeur général de l’ANRU et Dominique Consille, Sous-Préfète de Boulogne-sur-Mer.

 

Un pommier, symbole de la reconstruction, portera ses fruits à la fin de ce grand chantier en 2025.